Distribution compost CASE

Distribution gratuite de compost

Besoin d'enrichir la terre de votre jardin avant de commencer les semis ?

Rendez-vous dans votre décheterie, l'Agglo vous offre du compost !

 

 

Comment faire son propre compost ?

 

Les habitants qui ont un jardin peuvent faire leur propre compost. Cela évite ainsi d’aller déposer ses déchets végétaux en déchèterie.
 
Pour leur faciliter la tâche, l’Agglomération met gratuitement à leur disposition des composteurs. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit d’en faire la demande auprès du service propreté publique au 02 32 50 85 64.
 
Qu’est-ce que le compost ? Les matières en compostage sont transformées, en présence d'oxygène et d'eau, par des micro-organismes (bactéries, champignons, actinomycètes) et des organismes de plus grande taille (lombrics, acariens, cloportes, myriapodes, coléoptères et autres insèctes). Les déchets perdent leur aspect d'origine et deviennent compost.
Ce produit va contribuer, dans le sol, à renforcer le stock d'humus.

Au bout du processus de compostage, on obtient ce que l'on appelle un compost mûr qui a une agréable odeur de terre de forêt, une couleur foncée et une structure grumeleuse.
      
Quel est l’intérêt du compost ? Le compost permet d’améliorer la qualité des sols et de renforcer le stock d’humus dans le sol.
Cela améliore sa fertilité et favorise la vie du sol. Les jardiniers pourront ainsi l’utiliser pour toutes leurs plantations (potager, plate-bande, arbre….).

 
L’Agglo produit également du compost mais à partir des boues issues de l’usine de dépollution de Léry ce qui permet un recyclage en circuit court et ainsi diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Ce compost est réutilisé en agriculture et permet de lutter contre les phénomènes de ruissellement (la matière organique permet de retenir l’eau dans les sols).

Enfin, en faisant son compost, cela permet de réduire considérablement la part des déchets à collecter et à traiter par la collectivité (40 kg par personne et par an).
 
Si vous souhaitez obtenir gratuitement un bac à compost, vous pouvez contacter le service propreté. Le premier composteur est gratuit, le 2e est à 20 €. Les particuliers pourront aussi acquérir un composteur supplémentaire à prix coûtant de 60 €.                  

 

Ateliers pratique sur le compostage des déchets organiques

 

Afin de conforter les habitants dans la pratique du compostage, le service propreté publique propose régulièrement des ateliers sur la pratique du compostage.

 

Ces ateliers sont gratuits et durent deux heures. Assurés par l’association Saveurs et savoirs, cet atelier vous permettra de comprendre le mécanisme du compostage, la technique à adopter et les pistes d’utilisation de votre compost.

 

Au gré des questions posées et des points abordés, l’animatrice saveurs et savoirs saura vous donner les astuces nécessaires à la pratique d’un jardinage respectueux de l’environnement et de votre bien être.

 
Pour participer, il suffit de s’inscrire auprès du service au 02 32 50 85 64.

 

 

 

Dépliant mulching/broyeur - CASE

Dépliant mulching/broyeur

Des subventions broyeurs/mulching*

 

Le jardinage est l’un des loisirs préféré des français, mais la corvée d’aller jeter les déchets verts à la déchèterie est une sortie dont tout le monde aimerait se passer !

 


Pourtant des techniques simples existent pour réduire sa quantité de déchets verts : mulching, broyeur.

« Le « mulching », est une technique qui permet de tondre sa pelouse sans la ramasser. Equipée d’une lame spécifique, la tondeuse hache finement l’herbe puis la disperse sur le sol. Cette herbe devient un paillis protecteur, un engrais naturel et gratuit qui aide à lutter contre la sécheresse et les herbes invasives ». Cette technique réduit le nombre de manipulation en termes de ramassage, de transport et de désherbage. Le maintien du paillis sur le sol permet de maintenir une certaine humidité, de réduire les plantes indésirables et de ne plus utiliser de produits phytosanitaires.

Broyer la taille des haies, les tiges de fleurs séchées, les plantes vivaces, les rosiers… est aussi un bon moyen de réduire le volume des déchets végétaux.

Pour aider les habitants du territoire  qui souhaitent gérer durablement leurs déchets végétaux, l’Agglomération Seine-Eure participe financièrement  à hauteur de :

  • 30% du prix d’achat (aide plafonnée à 150€) pour un broyeur à végétaux
  • 20 % du prix d’achat (aide plafonnée à 250 €) pour une tondeuse mulching* ou d’un robot tondeur
  • 50 % pour l’achat d’un kit mulching
  • 50 % du montant de la location (limitée à 1 journée ou 2 demie journées par an et par foyer) pour la location d’un broyeur à végétaux.

 

* Les tondeuses mulching possédant un panier de ramassage ne seront pas subventionnées.

 

ADOPTER DEUX POULES - CASE

ADOPTER DEUX POULES

Et si vous adoptiez 2 poules ?

 

Depuis 2013, l'Agglomération Seine-Eure propose aux habitants qui le souhaitent d'adopter deux poules.

 


Des pesées ont été réalisées grâce à des foyers "testeurs". Elles ont permis de déterminer que deux poules évitent l'équivalent de 93 kg de déchets organiques par an.

Ces résultats encourageant ont amené l'Agglomération a étendre l'opération à tout le territoire Seine-Eure.


Quelles sont les conditions d'adoption ?

 

Pour bénéficier de deux poules, les adoptants s'engagent à :
- prendre les deux poules pour leur propre compte,
- mettre en place un poulailler pour le jour de l'arrivée des poules
- assurer le bien-être des poules en prenant soin d'elle par une bonne hygiène et une nourriture appropriée
- ne pas s'en séparer avant au moins 3 ans
- accepter la visite d'un agent de l'Agglomération Seine-Eure entre  6 mois et un an après l'adoption pour vérifier le bien être des poules.

 

DECHETTERIE AMFREVILLE LA CAMPAGNE

   

Depuis le 1er janvier 2017 votre déchetterie est gérée par le SDOMODE, Syndicat de Destruction des Ordures Ménagères de l’Ouest du Département de l’Eure.

Avec ce changement, les 17 déchetteries de l’Ouest de l’Eure sont mises en réseau, ce qui permet :

 

- Pour les particuliers : d’aller à la déchetterie la plus proche de chez eux. Chaque habitant de l’ouest de l’Eure aura accès à une déchetterie dans un rayon de 10 kms autour de chez lui.

 

 

  - Pour les professionnels : de disposer de conditions d’accueil spécifiques et adaptées à leurs besoins en termes de gestion de leurs déchets, dans un rayon de 15 kms. 

 

 

Pour bénéficier des services des déchetteries du SDOMODE, particuliers comme professionnels devront présenter une carte d’accès à chaque passage.


 

 Comment obtenir votre carte d’accès ?

 

 

  • Pour les particuliers, la carte d’accès est à retirer à la Mairie, contre la présentation obligatoire d’un justificatif de domicile et des papiers du véhicule.
  • Pour les professionnels, un formulaire d’identification/d’enregistrement sera à remplir, à signer et à retourner au SDOMODE. Le formulaire sera disponible en téléchargement sur le site du SDOMODE à : www.sdomode.fr

 

 A noter enfin que les filières et leurs consignes de tri ne changent pas.


  •  Nouveaux horaires 

 

Horaires d'hiver du 1er novembre au 31 mars

 

Lundi – Jeudi : de 14 h à 17 h.

Mardi – Mercredi – Vendredi – Samedi : de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. 

 

Horaires d’été du 1er avril au 31 octobre

Lundi – Jeudi : de 14 h à 18 h.

Mardi – Mercredi – Vendredi – Samedi : de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

 

 

 

Information Collecte déchets - CASE

Jours de Collecte des déchets

Saint-Cyr-la-Campagne

 

Que ce soit en apport volontaire ou en collecte en porte à porte, il faut respecter quelques consignes simples pour éviter les erreurs de tri.    

 

La collecte en porte à porte  

 

Type de déchets Jour de collecte :


  • MERCREDI MATIN : Ordures ménagères et Tri sélectif (sac ou bac jaune) , Poubelles à sortir le mardi soir

 

  • MARDI MATIN : Déchets végétaux démarrage prévu pour mars 2019, poubelles à sortir le lundi soir. 

 

 

Attention jours fériés :

 

  • Ordures ménagères et Sacs ou bacs jaunes  :

 

- 1er janvier  - Tournée Reportée au jour ouvré suivant

- Lundi de Pâques - Tournée  Effectuée           

- 1er mai - Tournée  Reportée au jour ouvré suivant 
- 8 mai - Tournée  Effectuée 

- Ascension - Tournée  Effectuée 

- Pentecôte - Tournée  Effectuée 

- 14 juillet - Tournée  Effectuée 

- 15 août - Tournée  Effectuée 

- 1er novembre - Tournée Effectuée

- 11 novembre- Tournée  Effectuée 

- 25 décembre - Tournée  Reportée au jour ouvré suivant

 

 

  • Dechéts verts :

 

- Lundi de Pâques - Tournée  Effectuée           

- 1er mai - Tournée Annulée
- 8 mai - Tournée  Effectuée 

- Ascension - Tournée  Effectuée 

- Pentecôte - Tournée  Effectuée 

- 14 juillet - Tournée Annulée

- 15 août - Tournée  Annulée

- 1er novembre - Tournée  Effectuée

- 11 novembre - Tournée  Effectuée 

 

 

Que dois-je mettre dans les sacs jaunes ou bacs jaunes ?

 

Ils ne doivent contenir que des emballages recyclables :
- bouteilles et flacons en plastique,
- briques alimentaires,
- boites métalliques,
- carton (petit),
- bidons en plastique,
- aérosols.

Astuce : il est parfois difficile de s’y retrouver dans les emballages plastiques qui se recyclent ou pas, l’astuce c’est que seuls les emballages en plastique avec bouchons sont recyclables.

Il n’est pas nécessaire de laver les emballages, il faut seulement veiller à ce qu’ils soient vidés.

Pourquoi les pots de yaourts ne sont pas recyclés ?
Ils ne sont pas recyclés car ils sont trop légers et leur traitement coûterait trop cher. Il en est de même pour les pots de crème fraîche, les sacs de caisse, les films plastiques de suremballage.
Des expérimentation sont actuellement en cours pour faire évoluer cette consigne.

Que faire des boîtes d’œufs ?
Les boîtes d’œufs en plastique et en polystyrène ne sont pas faites en matière recyclable. Il faut donc les jeter directement avec les ordures ménagères. En revanche les boîtes d’œufs en carton peuvent être déposées dans les sacs et bacs jaunes.

 


Où jeter le verre et le papier ?

 

Le papier, les journaux/magazines et prospectus ainsi que les bouteilles et bocaux en verre doivent être apportés dans les points d’apport volontaire.

 

 

Que faire de ses lampes usagées ?

 

Les ampoules, ça se recycle !

 

Quelles soient fluorescentes, à incandescence, basse consommation, leur durée de vie varie et elles ne sont pas toutes recyclables.

 

Un panorama est indispensable pour y voir plus clair car toutes ne se recyclent pas.

 

Les recycler, c’est préserver les ressources naturelles Par ailleurs, plus de 90 % du poids des lampes peuvent être recyclé (verre, métaux).

 

En participant au recyclage des lampes, cela permet de préserver les ressources naturelles et de réduire le volume des déchets. L'utilisation de débris de verre (calcin) permet d'économiser 700 kg de sable par tonne de verre fabriqué. De plus, recycler c’est neutraliser les risques de pollution.

 

Les lampes contiennent une infime quantité de gaz rares et de métaux lourds, potentiellement dangereux pour l’environnement et la santé (mercure, néon, xénon ou sodium).

 

C’est pourquoi, il est interdit de les jeter à la poubelle.


Seul Les lampes à filament, dites "ampoules classiques" à incandescence, halogènes peuvent être jetées à la poubelle car leur composition ne nécessite pas de traitement particulier. Ce qui leur permet leur élimination avec les déchets ménagers. S'il faillait les collecter, l'impact sur l'environnement serait tel (utilisation de camions) que cela ne compenserait pas les gains écologiques.      
 

 

 

Opération solidarité

LE VERRE SE RECLYCLE

 

A partir de cette année, l’Agglomération Seine-Eure innove et décide d’apporter son soutien financier à une association locale en reversant une partie des recettes liées à la collecte du verre. En 2019, c’est l’association Sacha Précipité qui est retenue

 

Chaque année on note une progression du tri du verre sur notre territoire, mais on peut encore améliorer nos performances. En 2018, une analyse a permis de découvrir que 9,5kg de verre sont déposés dans les poubelles.  Avec 220 points d’apports installés sur toutes les communes,  il est facile d’en trouver un  près de chez vous ou sur votre trajet ? Pour relancer la collecte des pots, bocaux et bouteilles en verre et donner un sens au geste de tri, l’Agglo a ainsi décidé de soutenir chaque année une association locale. En 2019, c’est donc l’association Sacha Précipité de Pîtres qui est retenue.


Calcul du montant

Le montant versé sera calculé en fonction du tonnage total de verre collecté en 2019, chaque tonne de verre étant soutenue à hauteur de 2€. A titre d’exemple, l’année 2018 aurait conduit à verser une subvention de 3360€.


Qui est Sacha Précipité

Cette association, basée à Pîtres, a une ambition : faire changer le regard de la société sur le handicap, en « mettant sur le devant de la scène, ceux qui n’y sont jamais ». Pour cela, 13 enfants handicapés de l’institut médico éducatif « le Moulin Vert » de Louviers et 6 musiciens professionnels et amateurs ont uni leurs talents pour monter un spectacle musical hors du commun. Forts de leur participation à plusieurs festivals, les enfants ont pris goût à la scène qu’ils retrouveront à plusieurs reprises dès l’automne. En attendant, le petit groupe a sorti un CD / DVD, accompagnés d’un livre jeunesse illustré, déjà vendus à plusieurs centaines d’exemplaires. L’aide financière que donnera l’Agglo leur permettra de continuer l’aventure en programmant de nouveaux spectacles, en réalisant un nouvel album et de nouveaux projets.

 

 

www.sacha-precipite.fr